[Témoignages/Stories] Le spectre aromantique et asexuel en 9 questions/The aromantic and asexual spectrum in 9 questions

Hello tout le monde, aujourd’hui je suis vraiment hyper heureux parce que je publie le premier article officiel de la série des témoignages, série d’articles que j’ai eu l’idée de faire en ce début d’année.

Le premier témoignage est celui de Jeanne qui va expliquer les concepts d’aromantisme et asexualité (et j’espère vraiment que ce sera clair pour toi, sinon n’hésite pas à me contacter et je lui transmettrai tes questions :3)

photo jeanne


Salut Jeanne! Est-ce que tu veux bien te présenter, nous parler de toi, de ce que tu fais dans la vie?

Salut Maxence! Donc, je m’appelle Jeanne, je suis une fille cis et depuis quelques années maintenant (genre deux) je m’identifie en tant que personne aromantique et appartenant au spectre asexuel. Dans la vie, je suis étudiante en histoire mais au final j’aimerais vraiment être tatoueuse (j’ai un instagram @os_court_ un peu vide mais ça arrive, oui je fais ma pub sans aucune impunité aha). Je me considère aussi comme féministe intersectionnelle (qui prend en compte les autres oppressions genre racisme homophobie etc, au lieu de juste se focaliser sur les femmes), et j’aime les fruits.

Peux-tu donner une définition des termes « aromantique » et « asexuel »?

Alors, on va commencer par le terme asexuel, c’est celui que j’ai appris en premier et auquel je me suis identifiée d’abord. L’asexualité est un spectre d’orientations ayant toutes comme facteur commun de n’avoir pas ou peu d’attirance sexuelle envers… les autres gens en fait. Comme un homme hétéro ne sera pas attiré par les autres genres que les femmes, une personne ace (abréviation d’asexuel.le) ne sera attiré.e par personne, ou ne peut l’être que dans certaines conditions précises. C’est par exemple le cas des personnes demi-ace qui sont attiré.es sexuellement par quelqu’un à condition de tisser un solide lien émotionnel avant. Beaucoup d’orientations existent dans ce spectre, et sont réceptives au sexe sur différents plans. On différencie souvent les personnes ace en 4 groupes (c‘est arbitraire hein, mais c’est des groupes assez répandus dans la communauté). Les personnes que le sexe répulse (à cause d’un traumatisme OU NON, pas besoin d’évènement dramatique pour être dégouté.e par le sexe), les personnes qui sont indifférent.es au sexe (et qui peuvent en faire, pour diverses raisons), les personnes attiré.es selon les circonstances et les personnes positives au sexe. Ce sont quatre manières de vivre l’asexualité, et aucune n’est moins valable qu’une autre. Personnellement je me situe dans une asexualité selon les circonstances. C’est à dire que selon le contexte, indifféremment du genre de la.e.s personne.s avec qui je suis, je peux avoir envie de faire du sexe ou non, mais je ne serais pas attirée par quelqu’un physiquement, juste par l’envie d’avoir du sexe.

Bon, assez palabré sur l’asexualité, parlons du spectre aromantique. En fait, c’est assez similaire dans le sens où c’est une absence d’attirance, romantique cette fois. A l’instar du spectre ace on retrouve un spectre aromantique qui comporte plusieurs manières d’être aro (abréviation d’aromantique). Une personne aro n’est pas forcément ace (et inversement, une personne ace n’est pas forcément aro), ce sont deux orientations distinctes.

Quelle est la différence entre attirance sexuelle et libido?

La libido, c’est l’envie d’avoir du sexe, ça ne concerne que toi. L’attirance sexuelle par contre est l’envie de faire des trucs sexuels (pas seulement un pénis dans un vagin hein, y’a plein d’autres moyens d’être sexuel.le avec les gens) avec une personne/un groupe de personnes précises. Par exemple tu peux te dire “oh j’ai bien envie de faire du sexe” là, c’est de la libido. Par contre si tu te dis “oh j’ai vachement envie de coucher avec -insérer un nom-” c’est de l’attirance sexuelle.

Pourrais-tu expliquer pourquoi les médias ne parlent que très peu d’asexualité/aromantisme? As-tu des exemples de médias qui en parlent?

Parce qu’on a l’immense chance de vivre dans une société où si tu n’es pas un mec cis hétéro blanc, bonne chance pour être représenté.e correctement par les médias! Honnêtement, je pense que plus une cause est questionnante sur des acquis sociétaux, plus elle sera invisibilisée. Les personnes homo commencent à être reconnues, parce qu’on peut rester sur une binarité de genre, et que les différentes manières d’être attiré.e ne sont pas séparées. Une relation est vue comme sexuelle et romantique par défaut. Et puis nous sommes aussi dans une société où le sexe est un pilier majeur, ou au moins la sexualisation de tout. N’importe quelle publicité est hyper sexualisée (souvent au détriment de l’image des femmes d’ailleurs). On remarque aussi que le romantisme est partout, essaie de me citer plus de 5 films sans histoire d’amour. C’est hyper rare!

Et je ne connais pas de média qui abordent correctement ces sujets, a part des chaînes Youtube (et encore, ce sont souvent juste des vidéos exceptionnelles pour la chaine), ou des forums sur Internet (pour l’asexualité il y a le forum AVEN).

Comment le vis-tu au quotidien?

A part l’absence de représentation, l’injonction à être en couple (voire à trouver l’âme sœur, la personne de ma vie lol) , l’injonction à coucher avec des gens, les questions incessantes sur mon absence de vie amoureuse, ça va.

Comment as-tu découvert que tu étais aromantique et *pas déterminée*-sexuelle?

J’ai découvert l’asexualité en regardant les différents drapeaux LGBT+ et à quoi ils correspondaient, et j’ai vu celui de l’asexualité, j’ai lu la description et bonheur ça correspondait vachement bien à mon cas (bon maintenant je remets un peu cette orientation en question mais elle continue à me convenir pour l’instant) ! Et l’aromantisme, je ne sais pas trop, ça faisait peut-être un ou deux ans que je me questionnait sur mon orientation romantique et ça me semble cohérent maintenant.

Cela a-t-il une incidence sur tes relations?

Je ne trouve pas, mais en même temps très peu de personnes sont au courant. Honnêtement j’ai rarement envie de commencer à expliquer que oui c’est possible, non j’ai pas de traumatisme, non ça va pas changer. Le pire c’est d’entendre “oui mais ça c’est parce que t’as jamais essayé” ou, “tracasse t’es jeune ça va venir”, avec un ton super parental. Donc j’ai abandonné, quand je dois m’outer je dis juste que je suis pansexuelle c’est plus simple.

Si tu avais le pouvoir de dire quelque chose à toutes les personnes aromantiques et/ou asexuelles du monde, que leur dirais-tu?

Tracasse, si tu sens que t’as raison, c’est le cas. Ne te force pas à coucher/être en couple avec quelqu’un pour lui faire plaisir, ou pour rentrer dans la norme. Essaie de parler avec d’autres personnes ace/aro si tu veux, ça peut t’aider à réaliser que tu es normal.e. Et de toute façon on est trop badass et on a le pouvoir ultime des cookies #acearojoke.

Et si tu pouvais parler à tou.te.s les allié.e.s?

S’il vous plaît, arrêter de croire que vos parties génitales vont nous faire changer d’avis. Ou que de toute façon on a pas trouvé la bonne personne. Aussi, les allié.e.s artistes (cinéma, livres, dessin, animation etc) si vous pouviez inclure des œuvres sans histoire d’amour, sans histoire de sexe, ça serait vraiment sympa. Merci!!

drapeau aromantique
Le drapeau aromantique
drapeau asexuel
Le drapeau asexuel

Voilà, on est bout, j’espère que tu apprécies cette forme d’article (ce serait bien parce que moi j’apprécie énormément!) et que ce thème te semble maintenant plus clair. Si tu as des suggestions à faire, n’hésite pas et si tu veux participer à un article « témoignage » ou que tu connais quelqu’un.e qui serait intéressé.e d’y participer (peu importe le sujet, propose toujours et j’aviserai), hé bien, ce serait pour moi un plaisir de collaborer 🙂


Quelques liens qui pourront t’informer davantage:

Articles:

Madmoizelle: l’asexualité, qu’est-ce que c’est?

Madmoizelle: comprendre l’asexualité en 24 questions

Unique en son genre: comment j’ai su que j’étais aromantique

Unique en son genre: petit tour d’horizon sur le spectre aromantique

Unique en son genre: histoire des communautés asexuelle et aromantique

Couragebloguons: C’est quoi l’Asexualité?

Vidéos:

simply_kenna: aromantic asexual Q&A

Celeste M: What does being aromantic feel like & how did I know

Rainbow Octopus: RainbowFlection#13: le spectre asexuel/aromantique

Antastesia: l’asexualité

Princ(ess)e – LGBT: L’asexualité 101

Forums:

http://fr.asexuality.org/

http://www.asexualite.org/


 Hello everybody, today I’m really very happy because I post the first official article of the « stories » series, that I want to do since the beginning of this year.

The first story is from Jeanne who is going to explain the concepts of aromanticism and asexuality (and I really hope it will be clear for you otherwise don’t hesitate to contact me and I’ll give her your questions :3)

photo jeanne

 Hi Jeanne! Can you introduce you, tell us a bit about you, about what you do in your life?

Hi Maxence! My name is Jeanne, I’m a cisgender girl and since a few years (about two), I identify as an aromantic person belonging to the asexual spectrum. In everyday life, I’m a student in history but I really would like to become a tattooer (I have an instagram @os_court_  a little bit empty but it’s coming and yes I’m doing my adds without any impunity aha). I consider myself as a intersectional feminist (who takes on board other oppressions like racism, homophobia, etc instead of just focus on women) and I like fruits.

Can you give a definition of the terms « aromantic » and « asexual »?

Let’s begin with « asexual » because it’s the one I learnt first and to which I identified first. Asexualité is a spectrum of orientations all having as a common factor to not have or not much sexual attraction to… other people actually. Like a hetero man won’t be attracted to other genders than women, an ace person (abbreviation of asexual) won’t be attracted to anyone or maybe be attracted only in some precise conditions. It’s the case of demi-ace people for example who are sexually attracted to someone on condition that a strong emotional bond has been formed. A lot of orientations often exist in this spectrum and are receptive to sex in different plans. We can often distinguish ace people in 4 groups (it’s arbitrary but these are groups quite common in the community). The people who are repulsed by sex (because of a trauma OR NOT, no need of a dramatic event to be repulsed by sex), people who are indifferent to sex (and who can make it for different reasons), people who are attracted according to the circumstances and people who are positive to sex. These are 4 ways to live asexuality and none is less valid than another. Personally I put myself in an asexuality according to the circumstances. That means according to the context and indifferently of the person’s gender with who I am, I can feel like making sex or not but I won’t be attracted to someone physically and feeling like having sex.

Well, enough talk about asexualité, let’s talk about the aromantic spectrum. Actually it’s quite similar in that it’s a lack of romantic attraction, that time. Like the ace spectrum we can find here an aromantic spectrum that includes several ways of being aro (abbreviation of aromantic). An aro person is not necessarily ace (and in return, an ace person is not necessarily aro), these are two distinct orientations.

What is the difference between sexual attraction and libido?

Libido is the desire to have sex, that only concerns you. The sexual attraction is however the desire to make sexual things (not only a penis in a vagina eh, there are few other ways to be sexual with people) with a precise person/a group of people. For example you can think « oh I really want to make sex » and it’s your libido. However if you think « oh I really want to have sex with -insert a name- » it’s sexual attraction.

Can you explain why media doesn’t talk a lot about asexuality/aromanticism? Do you have some examples of media who talks about it?

Because we have the chance to live in a society where if you aren’t a cishet white guy, good luck for being correctly represented by the media. Honestly I think that more a cause is questioning on societal assets more it will be invisibilized. Homosexual people start to be recognize because you can stay in a gender binarity and that the different ways of being attracted are not separated. A relationship is seen as sexual and romantic by default. Then we are in a society where sex is the main pillar or at least the sexualization of everything. Any advertisement is hypersexualized (often to the detriment of women by the way). We can also remark that romanticism is everywhere. Try to quote more than 5 movies without a romance. It’s very rare!
And I don’t know any media who correctly approach these subjects except YouTube channels (and yet there are often exceptional videos for the channel) or forums on the web (for the asexuality there is the forum AVEN).

How do you daily live through it ?

Except the lack of representation, the injunction of being in a relationship (even of finding my soulmate, the person of my life lol), the injunction of having sex with people, the incessant questions about the lack of my love life, it’s ok.

How did you discover you were aromantic and *not determined*-sexual?

I discovered the asexuality while watching the different LGBT+ flags and what do they mean and I saw the asexuality flag, I read the description and oh joy, it matched really good with my case (well now I re-evaluate this orientation but it continues to suits me for the moment)! And for the aromanticism, I don’t really know, it made maybe one or two years that I was wondering about my romantic orientation and it seems to make sense now.

Does it have a repercussion of your relationships?

I don’t think so but at the same time, very little people are informed. Honestly, I rarely want to explain that yes, it’s possible, no I don’t have a trauma, no it won’t change. The worst is to hear « yes but it’s just because you haven’t tried » or « don’t worry, you’re young, it’ll come » in a very parental way. So I gave up and when I need to out myself I just say I’m pansexual, it’s easier.

If you had to power to say something to every aromantic/asexual people in the world, what would you say?

Don’t worry, if you feel like you’re right, it’s because you’re right. Don’t force yourself to have sex/be in relationship with someone to make them happy or to be in the norm. Try to talk with some other ace/aro people if you want, it can help you to realise that you’re normal. And anyway, we’re too badass and we have the cookies ultimate power #acearojoke.

Anf if you could talk to every allies?

Please stop thinking that your genital parts will make us change our opinion. Or that anyway, we haven’t found the right person yet. Also, the artist allies (cinema, books, drawing, animation, etc.) if you could include works without any love story, without any sex story, it would be nice. Thank you!!

drapeau aromantique
The aromantic flag
drapeau asexuel
The asexual flag

We’re at the end of the interview. I hope you appreciated this kinf of article (it would be great because I like it) and that that theme seems to you clearier. If you have any suggestions to give, don’t hesitate and if you want to participate to a « story » article or if you know someone who would be interested in participatig (regardless of the subject, still propose and I’ll make a decision) then it would be a pleasure for me to collaborate 🙂


Some links that will inform you more:

Articles:

Madmoizelle: l’asexualité, qu’est-ce que c’est?

Madmoizelle: comprendre l’asexualité en 24 questions

Unique en son genre: comment j’ai su que j’étais aromantique

Unique en son genre: petit tour d’horizon sur le spectre aromantique

Unique en son genre: histoire des communautés asexuelle et aromantique

Couragebloguons: C’est quoi l’Asexualité?

Vidéos:

simply_kenna: aromantic asexual Q&A

Celeste M: What does being aromantic feel like & how did I know

Rainbow Octopus: RainbowFlection#13: le spectre asexuel/aromantique

Antastesia: l’asexualité

Princ(ess)e – LGBT: L’asexualité 101

Forums:

http://fr.asexuality.org/

http://www.asexualite.org/

Publicités

2 réflexions sur “[Témoignages/Stories] Le spectre aromantique et asexuel en 9 questions/The aromantic and asexual spectrum in 9 questions

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s